Soyez prêt : conseils de premiers soins naturels pour l’été à l’extérieur

 

Que vous soyez un villégiateur, un campeur ou que vous aimiez simplement profiter du plein air aux environs de la maison, vous serez prêt en suivant ces conseils de premiers soins maison naturels pour les coupures et éraflures, les piqûres d’abeille et de guêpe, les morsures d’insectes et autres!

Coupures et éraflures

Autrefois, la sagesse populaire voulait qu’on laisse guérir les coupures légères exposées à l’air et au sec. Nous savons maintenant, grâce à de nombreuses études, que ce n’est pas la meilleure solution. Couvrir les plaies avec de la gaze ou un pansement et appliquer un produit cicatrisant humide les aidera à guérir beaucoup plus rapidement, tout en diminuant les risques de laisser une cicatrice.

Alors, comment soigner une coupure légère ou une égratignure? L’aloès est utilisé depuis des milliers d’années. Il contient des composés qui aident à empêcher l’infection et à réduire l’inflammation. Il accélère aussi la cicatrisation en améliorant l’afflux sanguin vers la zone affectée.

Le miel est aussi utilisé depuis des milliers d'années et ses propriétés cicatrisantes ont été éprouvées aussi bien pour les plaies importantes que pour les brûlures. Toutefois, il ne s'agit pas de n'importe quel miel; il faut utiliser le miel de « manuka » qui est fait à partir des arbrisseaux de manuka pollinisés par les abeilles, qui poussent en Australie et en Nouvelle-Zélande. Dans le cadre d’une étude menée auprès de plus de 2 000  personnes, le miel de manuka a aidé à réduire l'inflammation autour d'une plaie et à diminuer largement la formation de cicatrices.  


Piqûres et morsures

La plupart des morsures d'insecte et des piqûres d'abeille provoquent une sensation de brûlure ou de picotement. Lorsque la morsure ou la piqûre n’est pas grave, l'objectif est principalement de soulager la douleur et l’inconfort. La première chose à faire consiste à apaiser la zone affectée à l’aide d’un glaçon ou d’une débarbouillette froide, ce qui peut réduire l’enflure et la douleur.

Certaines huiles essentielles constituent d'excellents remèdes naturels pour les morsures et les piqûres. L'huile de menthe poivrée crée une sensation de fraîcheur sur la peau, ce qui peut apaiser les picotements et la démangeaison. Une étude a révélé qu'elle pouvait aussi réduire le risque d'infection.

L'huile de théier ou de melaleuca empêche les bactéries de se développer dans la zone d’une morsure d’insecte, réduisant d’autant le risque d’infection. Une étude a montré qu’elle pouvait aussi agir comme un antihistaminique naturel, ce qui signifie qu'elle réduit également l’enflure.

Parmi les autres huiles qui soulagent la douleur et diminuent la démangeaison, on peut également citer l’huile de lavande et l’huile de citronnelle. Ces deux huiles ont également des propriétés antibactériennes et aident donc à empêcher l'infection.

L’hamamélis est une huile apaisante obtenue par distillation des feuilles et de l'écorce de l'arbuste. Utilisé depuis des siècles, il apaise l’enflure d’une piqûre ou d’une morsure et peut aussi réduire le saignement. 

Cependant, rappelez-vous que si la démangeaison ou l’enflure après une morsure ou une piqûre devient particulièrement dérangeante, malgré l’application de l’un ou l’autre de ces remèdes, il vaut probablement mieux consulter un praticien de la santé. 


Herbe à la puce

L’herbe à la puce comporte une résine huileuse appelée « urushiol ». Un contact avec cette substance provoque très rapidement (en quelques minutes ou quelques heures) une forte réaction cutanée qui peut durer de deux à quatre semaines. 

Si vous avez été exposé à l’herbe à la puce, lavez immédiatement la zone touchée avec de l'eau froide (ni tiède ni chaude) et du savon. L'eau chaude tend à ouvrir les pores, augmentant les chances de pénétration de la résine encore plus profondément dans la peau. Vous réduirez ainsi les risques d’apparition d’une éruption cutanée ou à tout le moins sa gravité.

Si vous n’avez pas de savon sous la main, il est possible d’utiliser du vinaigre (deux cuillerées à soupe dans 250 mL d'eau) pour nettoyer la zone. 

Afin de soulager la démangeaison une fois l’éruption cutanée apparue, appliquez sur la zone à traiter une lotion apaisante qui contient de l'aloès. Vous pouvez aussi prendre des bains frais.

Il existe d'autres remèdes maison pour l’herbe à la puce :

  • Le concombre a des propriétés anti-inflammatoires naturelles et peut réduire la chaleur et la démangeaison causées par l’herbe à la puce. Lavez et tranchez un concombre puis appliquez les tranches sur la zone touchée.

  • Le jus de citron, un astringent naturel, est efficace pour dissoudre l'huile de la résine de l’herbe à la puce. Pressez le jus de citron directement sur la zone à traiter ou tamponnez doucement l’éruption cutanée avec un linge propre imbibé de jus.

  • Les flocons d'avoine contiennent de nombreux ingrédients naturels apaisants. Tremper dans un bain de flocons d'avoine peut apporter un grand soulagement de la douleur et des démangeaisons de l’herbe à la puce. Pour préparer un bain, réduisez en poudre les flocons d'avoine au mélangeur, enveloppez la poudre dans un linge propre et suspendez-le sous l'eau courante dans la baignoire. Une fois le bain rempli d'eau fraîche, trempez-y pendant environ 30 minutes.


Boutons de chaleur

Les boutons de chaleur se produisent lorsque les glandes sudoripares sont bloquées et que la sueur produite ne peut se rendre à la surface de la peau pour s'évaporer. Les boutons de chaleur apparaissent le plus souvent par temps chaud et humide. Ils sont fréquents chez les nourrissons, mais peuvent aussi toucher les adultes, surtout les personnes actives ou les malades ayant une forte fièvre.

Le meilleur moyen de soigner les boutons de chaleur est de garder la zone fraîche et sèche. Voici quelques conseils pour le soin des boutons de chaleur : 

  • Portez des vêtements amples en coton

  • Utilisez de la literie légère

  • Prenez des bains ou des douches à l’eau fraîche

  • Buvez beaucoup de liquides, afin d’éviter d’aggraver la déshydratation

  • Gardez la zone touchée au sec

Lorsque la démangeaison causée par les boutons de chaleur devient particulièrement irritante, appliquez un linge humide ou un bloc réfrigérant (enveloppé dans une serviette) pendant au plus 20 minutes à la fois. Assurez-vous de bien assécher la zone par la suite. Tapotez l’éruption au lieu de gratter afin d’éviter l'infection. 

Il n’est pas conseillé d’appliquer des gels, des crèmes et des onguents sur des boutons de chaleur, car ils peuvent irriter la zone encore plus en bouchant les pores. 


Douleurs articulaires

turmeric (002).jpg

La plupart des gens sont naturellement plus actifs l’été, ce qui peut augmenter l’usure des articulations des jambes et des pieds. Si vous êtes actifs et que vous commencez à souffrir de douleurs articulaires, songez à ces quelques remèdes naturels, bien connus pour leur efficacité à soulager la douleur et diminuer l’enflure. Vous les trouverez chez votre marchand local de produits naturels sous forme de comprimés ou de capsules : 

  • SAM-e (S-adénosylméthionine), composé naturellement produit dans l’organisme 

  • Encens indien, ou boswellie (Boswellia serrata)

  • Capsaïcine, composé actif des piments

  • Curcumine, composé du curcuma

  • Racine de gingembre


Il y a beaucoup de remèdes naturels pour les premiers soins à apporter aux blessures et malaises courants de l'été et autres petits bobos! Vous trouverez d’autres solutions de remèdes maison en cliquant ici. 

Rendez visite à votre marchand local de produits naturels membre de la CHFA pour en savoir plus à propos des remèdes de premiers soins naturels sûrs et efficaces.

 
Emily Arsenault